Presse / La Dépêche / Bram. Les Cars Vidal, une entreprise familiale

  • Autocars Vidal
  • 2958 Views
  • 0 Commentaire
  • Autocars Vidal . La Dépêche du Midi .

L’entreprise de transport les Cars Vidal, que tout le monde connaît dans notre région, s’est installée, il y a près de deux ans, sur la zone d’activités dans de locaux neufs d’une superficie de 1 500 m2.

Créée à Fanjeaux, en 1975 par André, cette entreprise connaît depuis une progression constante. À l’origine, composée d’une dizaine de bus, elle était spécialisée dans le transport scolaire et les lignes régulières. Puis François, le fils, passionné de transports depuis sa jeunesse, et après des études spécialisées en la matière, s’est installé aux côtés de son père en 1990.

L’expansion se poursuivant, elle est composée maintenant d’une quarantaine de cars et c’est en 1995 que François reprend l’entreprise. André, toujours là, prend un peu de recul. Son activité principale est toujours les transports scolaires et les lignes régulières, soit 80 % et en période scolaire 2 500 élèves sont transportés chaque jour. Une nouvelle corde s’est ajoutée à leur arc, il y a quelques années : l’activité tourisme, avec l’ouverture d’une agence à Castelnaudary après l’obtention du statut d’agent de voyages.

Ils envisagent de développer un nouveau concept, «le réceptif». En partenariat avec des prestataires locaux tels que les hôtels et offices de tourisme, il s’agit d’accueillir des touristes arrivant dans l’Aude soit en avion ou en train et leur faire découvrir notre région en bus. Par ailleurs, ils sont à disposition des groupes et associations locales pour organiser leurs sorties. 38 salariés sont en activité dans cette entreprise. André et François souhaitent avant tout, maintenir les relations privilégiées qu’ils ont avec leurs importants partenaires locaux. «Ce serait dommage que de grosses «boîtes» nationales viennent nous casser le marché», indique André. D’autant que leur préoccupation première, c’est d’assurer la sécurité et le confort de leurs passagers, avec des cars dont la moyenne d’âge est de 3 à 4 ans. «Privilégier la qualité des services, c’est notre devise», précisent-ils en chœur.

Voir l’article sur La Dépêche du Midi…

0 Commentaires
Laisser un commentaire